Archives par mot-clé : 2018

« Tous arbitre ! » – Arbitrage & Liberté

En image

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Projet

Le projet « Tous arbitre ! » nous amène à la rencontre d’un public jusqu’ici inconnu de la Cie SF : les élèves des CLA. CLA comme Classes d’Accueil, destinées aux nouveaux arrivants demandeurs d’asiles scolarisés.

Son objectif est de permettre l’expression des adolescents (15 collégiens et 24 lycéens) à travers la pratique du théâtre et en lien avec les thématiques de l’arbitrage et de la liberté ; thématiques abordées dans la pièce « Le Monologue du Gardien de But ».

Sa mise en place a été imaginée ainsi :

  • Entre février et mai 2018 : 10h d’intervention de Sébastien Foutoyet auprès des 15 élèves du collège et 10h d’interventions auprès des élèves du lycée
  • Le 23 mai 2018 : une restitution de leur travail en première partie de la représentation du « Monologue du Gardien de But » 
Partenaires & Soutiens

Ce projet nous a été proposé par l’association Interlude (Dijon) en partenariat avec le collège JP Rameau de Fontaine d’Ouche, le lycée Antoine de Chenôve et avec le soutien de la MJC de Chenôve et de La Maison Phare.

“La vérité sort de la bouche…” #3 – Conférence théâtralisée

21ème conférence théâtralisée

Du 14 au 18 mai 2018, Sébastien Foutoyet mettra en oeuvre (et en scène) sa 21ème conférence théâtrale “La vérité sort de la bouche…” à l’école de Fraignot et Vesvrotte (21). On ne sait encore rien ni du thème, ni du contenu, fruits de l’imagination et du talent des élèves !     [ Revoir l’édition #1  /  Revoir l’édition #2 ]

 


Le concept

Conçu par Sébastien Foutoyet, le projet « La vérité sort de la bouche… » est une action à destination des établissements scolaires et sociaux, menée sur une semaine de résidence artistique intensive. Le concept est simple : imaginer, inventer, écrire, apprendre, monter, jouer et représenter une conférence théâtrale sur un sujet sociétal choisi par le groupe, le tout en une semaine top chrono. 

Une expérience intense, qui offre à tous les participants les moyens de s’exprimer, de travailler ensemble, de comprendre un peu plus le monde et de dévoiler le meilleur de chacun… Le résultat est toujours beau, unique et aussi bien éphémère que durable.

En détail
  • lundi : rencontre et échange entre l’artiste et le groupe participant. Discussion, expression, libération de la parole et choix d’un thème qui parle à tout le groupe. L’artiste recueil les avis et les pensées, s’imprègne des personnalités et écrira le soir même le texte d’une petite conférence sur le sujet choisi. 
  • mardi, mercredi, jeudi : découverte et apprentissage du texte écrit pour le groupe, travail sur le corps et l’expression oral, mise en scène de la conférence.
  • vendredi : représentation devant le public convié. Une représentation toujours exceptionnelle, toujours décalée, parfois renouvelée pour pouvoir encore en profiter.
Les origines du projet

Le projet “La vérité sort de la bouche…” a été imaginé en 2015 dans le cadre d’un contrat local d’éducation artistique (Cléa) touchant, au fil de l’année 2015-2016, une dizaine d’établissements scolaires et sociaux du pays Seine et Tille. Fort de son succès, le format a été renouvelé en 2016-2017 sur une quinzaine d’établissement cette fois, avec le même dispositif de Cléa financé par la DRAC Bourgogne Franche Comté. Alors que le dispositif a disparu du territoire, nous avons été contacté cette année par l’équipe enseignante de l’école de Fraignot (21) qui, ayant déjà bénéficié d’une semaine de résidence, a souhaité réitérer l’expérience malgré l’absence de fonds spécifiques : preuve de l’indéniable bénéfice de ce projet pour les enfants, comme pour les plus grands.

 

 

La parole aux collégiens

Le projet

Proposé par l’Académie de Dijon et la DRAC BFC, « La Parole aux collégiens » est un dispositif de résidence d’artiste en collège à destination des classes de 3ème. Attirés par la liberté qu’offrait l’appel à projet en termes de contenus mais aussi de formats, nous avons proposé un projet retenu par le collège Paul Fort d’Is sur Tilles.

L’idée était d’offrir aux collégiens la possibilité de s’exprimer avec, pour base, la thématique de la citoyenneté et de l’exemplarité du monde des adultes. Co-construit avec l’équipe enseignante, le projet s’est déroulé au cours de 3 semaines de résidences réparties de janvier à mars 2018 sur une soixantaine d’heures d’interventions et suivants grossièrement ce schéma : Expression de la parole des collégiens/ Echanges et Apprentissage du texte qui en aura découlé / Création d’une pièce et restitution au cours d’une semaine banalisée. Si le travail d’apprentissage et de mise en scène ne concerne qu’une classe de 3ème et de 3ème SEGPA, tous les élèves du collège ont été amenés à s’exprimer durant la période d’expression.

Le résultat fut bluffant, drôle, dur et émouvant. Les élèves ont été extraordinaires et Sébastien les en remercie. Vous pouvez retrouver quelques photos souvenirs ici.

>> Le compte-rendu complet sur le site de l’éducation nationale <<

Soutiens

Dispositif financé par le ministère de l’éducation nationale et la DRAC Bourgogne Franche Comté.

RE-BUILT

Affiche Re-Built, crédit : Les Hauts Graphismes 

Re-built / Crédit photo : Cyril Duc  // + de photos : ICI
Le projet

Après la si belle aventure que fut “BABEL” en 2016 et 2017,  impossible de refuser la proposition de l’Espace Socioculturel de l’Acodège et du Théâtre Universitaire de Dijon. Il s’agissait donc  de réunir à nouveau sur scène 6 adhérents du TUD et 6 participants de l’ESC, leur offrir un espace de liberté rassurant et les outils d’une mise en confiance théâtrale pour découvrir, avec eux, l’objet théâtral tonitruant qui découla de leur rencontre. 

Le spectacle

La pièce débute par l’apocalypse : le déluge biblique qui recouvre d’eau toutes les terres et toutes les habitations du monde connu. Seuls 15 survivants ont pu trouver refuge sur un radeau de fortune. Perdus en pleine mer, ils ont faim, ils ont soif, ils sont différents les uns des autres et les choses s’annoncent difficiles. Pourtant en eux repose le dernier espoir de l’humanité…

Sur le radeau de RE-BUILT s’entremêlent bien de choses : une expérience sociologique, des symboles écologiques, un humour décapant, une romance poétique, du cannibalisme, un migrant à la dérive, une sirène, la croisière s’amuse, un homme poulpe, le désespoir… et l’espoir.

Soutiens

RE-BUILT a été créé en coproduction avec le TUD et l’ESC Acodège, avec le soutien de la Fondation SNCF à travers le dispositif “Faire ensemble avec nos différences”. Sa tournée 2019 a reçu le soutien du Fonds d’Aide à la Vie Associative et de l’ACEF Bourgogne Franche Comté. Par ailleurs RE-BUILT a pu compter depuis le début sur l’aide matériel du Théâtre Mansart de Dijon.

Distribution

Mise en scène : Sebastien FOUTOYET, assisté de Karine BAYEUL

Jeu : Adélie ANDREOU, Nelly CHENILLET, Céline COTTU, Mickael DAUPHIN, Arthur DELARUE, Romain DENOYELLE, Alberic DESMAISON, Sylvain ESPE, André GARNIER, Benoist GODEFROY, Thierry HERVE, Daouda KEITA, Pierre LEBERT, Asma TOUZAN, Margaux VALES, Léna VICTOR.

Accompagnement : Marion MICHEA

Calendrier :
  • 3 et 4 avril 2018 au Théâtre Mansart de Dijon (21)
  • 12 mai 2019 à la MJC de Montbard (21)
  • 31 mai 2019 au Bistrot d’Icare – Chevigny Saint Sauveur (21) 

Agenda

 

 rentrée 2019 

Septembre

 Octobre

Novembre

Décembre

  • 16 décembre, horaires en cours : MASSAGES SONORES en gare de Beaune (21)
  • 17 décembre, horaires en cours : MASSAGES SONORES en gare de Dijon (21)
  • 18 décembre, 12h-14h, 16h-18h : MASSAGES SONORES en gare de Besançon V. (25)
  • 19 décembre, 7h-9h, 16h-18h : MASSAGES SONORES en gare de Besançon V.(25)
  • 20 décembre, 12h-14h, 16h-18h : MASSAGES SONORES en gare de Besançon V. (25)
  • 21 décembre, 12h-14h, 16h-18h : MASSAGES SONORES en gare de Besançon V. (25)