Tous les articles par SFadmin

Un nouveau projet avec la FEDOSAD

LE PROJET

Depuis 2016 le musicien Stéphane Mulet intervient régulièrement auprès de la FEDOSAD pour proposer des séances de pratique, sensibilisation et expression sonore aux résidents de l’Appartement de Coordination Thérapeutique “Les Maraîchers” à Dijon.

Pour 2020, Stéphane propose à la Cie SF, et à Sébastien Foutoyet particulièrement, de se joindre à lui dans un projet joignant le son, l’image et la voix… alors eh bien mais oui ! 

14 séances sont prévues entre janvier et juillet 2020, dans le cadre du dispositif “Culture-Santé” développé par la DRAC Bourgogne Franche-Comté et l’Agence Régionale de Santé.

 

La FEDOSAD / l’ACT “Les Maraîchers” 

La Fédération Dijonnaise des Oeuvres de Soutien à Domicile est une association qui propose des services d’accompagnement et de soins à domicile et des solutions d’hébergement à Dijon et en Cote d’Or. Depuis juin 1997, la FEDOSAD gère un Appartement de Coordination Thérapeutique (ACT) à Dijon qui propose 6 places à des personnes touchées par des pathologies lourdes et invalidantes ainsi que des handicaps physiques. Il s’agit du seul établissement de ce type sur le territoire de Bourgogne. 

B.U.I.P.E.P – avec le TUD

 B.U.I.P.E.P. comme Brigade Universitaire d’Interventions Poétiques en Espace Public.

C’est le projet imprononçable mené par Sébastien Foutoyet auprès d’un groupe de 12 à 15 adhérents du Théâtre Universitaire de Dijon qui débutera en septembre 2019 et sévira dans la ville jusqu’au mois d’avril 2020. Le concept ? Un groupe de jeunes prépare chaque semaine, dans le secret, une action de déstabilisation poétique dans l’espace public, puis la mettent à exécution la semaine suivante. On ne sait ni où, ni quand ils vont frapper… mais on a hâte de voir ça.

Pour s’informer et/ou s’inscrire :

RDV à la réunion de rentrée du Théâtre Universitaire,
mercredi 25 septembre 2019 à 18h30
au Théâtre Mansart (94 bd Mansart) à DIJON !

+ d’info sur le Théâtre Universitaire de Dijon et ses activités : ici !

Crédit visuel : Les hauts Graphismes

 

IDYLLE – LE FIL ROUGE

LE BISTROT / Performance apéritive (15min)

Un personnage, patron de bistrot mobile, accompagne tout ce qui peut réunir les gens (théâtre, musique, arts visuels). C’est son métier : muni de sa buvette ambulante, il va là où il se passe quelque chose et offre le pot de l’amitié en guise d’accueil. Bavard, il explique ce qu’il fait ici, commente le lieu, pousse la chansonnette, installe les gens, décrit la beauté des paysages parcourus pour venir, digresse un peu, se remémore une poésie, et puis surtout, il raconte – sur le ton de la confidence : les aventures des troubadours en tournée, les contes et légendes de la profession « à la manière des régisseurs ».

Jeu : Sébastien Foutoyet / Ecriture : Sébastien Foutoyet / Musique : Stéphane Mulet 

IDYLLE ?

Idylle c’est une manifestation qui fait (chaque année depuis 2017) le lien entre 2 départements de BFC en permettant à des compagnies ou structures culturelles de l’un des départements, d’aller travailler dans les territoires ruraux de l’autre département pour créer, avec ses habitants, une forme artistique originale, présentée gratuitement aux alentours d’octobre-novembre. En 2019, Idylle s’implante en Côte d’Or et sur le Territoire de Belfort ! + d’infos : ici

IDYLLE a été conçu et initié par la Région Bourgogne-Franche-Comté et mis en place par l’Artdam.

LE FIL ROUGE ?

Le Fil Rouge est une forme “apéritive” programmée en première partie de chaque création d’Idylle et qui fait le lien entre chacune d’elle. 15 minutes pour ouvrir l’appétit donc… c’est le pari que relèvera le bistrotier de la Compagnie SF au fil des 8 représentations qui auront lieu entre le 12 octobre et le 3 novembre 2019.

LE PROGRAMME / gratuit et accessible à tous /
le programme complet est à télécharger : ici!
  • Samedi 12 octobre
    • Lachapelle-sous-Rougemont (90), parking derrière la mairie : Fil Rouge + projection en plein-air Cinéma sur les murs par l’association Cinémas d’aujourd’hui (19h).
    • Lepuix-Gy (90), salle communale : émission de radio Trash Info | Spécial Lepuix par la compagnie Mégastars (19h30). > Mais sans le Fil Rouge de la Cie SF parce qu’on a pas encore le don d’ubiquité
  • Vendredi 18 octobre
    • Montreux-Château (90), Mille Clubs : Fil Rouge + enregistrement radiophonique en public Être on air, par l’école d’art Jacot et la galerie du Granit (18 h).
  • Samedi 19 octobre
    • Foussemagne (90), rendez-vous derrière la mairie : visite commentée en lien avec Être on air par l’école d’art Jacot et la galerie du Granit (16h). > Mais sans la Cie SF parce qu’on a pas encore le don d’ubiquité.
    • Is-sur-Tille (21), rue Gambetta : Fil Rouge + installation sonore et visuelle Le bief sonore par le centre culturel Arcade design à la campagne (14h30). Installation visible jusqu’au 28 octobre.
  • Dimanche 20 octobre
    • Montreux-le-Château (90), rendez-vous à l’école primaire : visite commentée en lien avec Être on air, par l’école d’art Jacot et la galerie du Granit (16h) + performance d’Anna Holveck avec la chorale du Conservatoire (17h15). > Sans Fil Rouge pour cette fois.
  • Jeudi 24 octobre
    • Venarey-Les Laumes (21), Le Pantographe : Fil Rouge + représentation Enfin un médecin au village !, par la compagnie Cafarnaüm (20h)
  • Vendredi 25 octobre
    • Mirebeau-sur-Bèze (21), Le Forum : Fil Rouge + Ciné-concert, par l’association Scènes occupations (20h30).
  • Samedi 26 octobre
    • Flavigny-sur-Ozerain (21), Oratoire des Ursulines : Fil Rouge + représentation Enfin un médecin au village !, par la compagnie Cafarnaüm (18h).
  • Samedi 2 novembre
    • Collonges-et-Premières (21), préau de l’école : Fil Rouge + lecture-spectacle Femmes phares en plaine par la compagnie Les os bleus (17h).
  • Dimanche 3 novembre
    • Grandvillars (90), rendez-vous devant le château Kléber : Fil Rouge + déambulation sonore Place aux sons par la compagnie D’un instant à l’autre (15h et 17h).

 

Festival Clameur(s) 2019

CARTELS EN GLIMOUILLES – Lectures déambulatoires dans les rues de Clameur(s)

Pour la 3ème fois depuis la création de la manifestation en 2014, la Compagnie SF a été retenue pour participer à la médiation dans l’espace public des Rencontres littéraires Clameur(s). Cette année la thématique de l’art nous a amené à sortir une vingtaine de reproductions de tableaux sur le marché de Dijon afin de les montrer mais surtout de déclamer (ou de confier à l’oreille, selon le cas) les textes rédigés par les participants des ateliers qui avaient eu lieu en amont pour produire “les Cartels imaginaires” des œuvres en question. Ça s’est passé :

  • les 14 et 15 juin 2019, de 10h à 12h autour des halles de Dijon – 21

Le bilan : une promenade artistique et humaine comme toujours enrichissante, dans la droite lignée de ce que défend la Cie SF au quotidien : partir à la rencontre du public dans son quotidien, le surprendre, l’étonner et l’émouvoir où qu’il soit. Nous sommes particulièrement contents de l’implication, la bonne entente et l’accueil réservé par l’équipe des bibliothécaires de la Ville de Dijon. 

Massage sonore

MASSAGES SONORES : Lectures musicales à géométrie variable

Le concept

Un comédien / un musicien, un micro / une guitare, des transats & casques audio plus ou moins nombreux et surtout,  des gens. Des gens de passage qu’il faudra aller chercher ou bien des venus exprès, prêts à écouter. Ou bien des grands ou bien des petits… Des gens.

Entre les artistes & les gens : des textes lus et mis en musique en direct.

De la voix au micro, du micro aux casques, des casques aux oreilles et directement au cerveau. La vraie vie n’existe plus. Juste une pause, le temps de souffler, de rire, de voyager, de s’étonner, de s’émouvoir ou de réfléchir. Juste le temps d’autre chose.
Le temps d’un massage sonore.

[ Voix : Sébastien Foutoyet / Musique : Stéphane Mulet ]

Les variables à ajuster

Afin de proposer un MASSAGE SONORE adapté aux événements, aux lieux ou aux publics, plusieurs variables d’ajustements sont à imaginer, construire et discuter avec les structures d’accueil : textes, lieu de jeu, durée des histoires, nombre d’auditeurs simultanés… Tout est à inventer avec vous ! 

BONUS // LE BAR A HISTOIRES //

Dans certaines conditions : Massage Sonore peut se transformer également en “bar à histoires” grâce à notre buvette ambulante !

(Toutefois si un verre est offert pour installer les spectateurs dans de bonnes conditions d’écoute, notre charrette n’a pas vocation à remplacer un véritable stand de collation.)

En établissement scolaire – Les consultations poétiques

Une formule spéciale a été imaginée pour les établissements scolaires, formule alliant lecture/performance & atelier de pratique musicale & théâtrale. (voir le dossier à télécharger ci-dessous)

Pour se faire une idée

Le plus efficace c’est encore de venir vivre l’expérience par vous-même, pour cela consultez donc L’AGENDA  des Massages Sonores. Et puis vous pouvez également écouter quelques-unes de nos histoires courtes ici :

ou ici : https://soundcloud.com/sf-compagnie/sets/massages-sonores/s-3BHW5

Ce qui nous lie – 1ère expérimentation dans les gares

Ce projet voit ses origines dans une aventure nommée “Ce qui nous lie” et menée à l’hiver 2018 dans 9 gares de la région Bourgogne-Franche-Comté.  A revoir > ici <

Le dossier complet à télécharger :

Télécharger (PDF, 1.25MB)

Ce qui nous lie

(crédit photo : S. Falkowski)

Un poète, un musicien, quelques transats, pour suspendre le temps, un instant…

Le concept

C’est bien simple il suffit de s’assoir, poser le casque sur ses oreilles et se laisser embarquer. Tout en douceur & en baume au cœur. Ces mini pastilles musico-théâtrales ont été expérimentées dans les halls de 9 gares de la région BFC à l’aube des fêtes de fin d’années 2018 grâce au soutien de la SNCF – Gares & Connexions.

” C’est doux c’est rien
C’est un brin de chaleur au milieu du tintouin
Au milieu du brouhachaos qu’est le rythme de la machine
Comme un instant de paradis je t’offre ce rien et si tu n’en veux pas tant pis je l’offrirai à l’air, à tout l’univers qui en voudra.
Ecoute “

>>> Toutes les photos de la tournée 2018 : ici <<<
Les dates
  • Lundi 17 décembre en gares de : VESOUL/ BELFORT VILLE
  • Mardi 18 décembre en gares de : BESANCON VIOTTE / LONS-LE-SAUNIER
  • Mercredi 19 décembre en gare de : DIJON
  • Jeudi 20 décembre en gares de :   MACON VILLE / NEVERS
  • Vendredi 21 décembre en gares de : MONTBARD / AUXERRE
Avec et par : 

Sébastien Foutoyet (textes) & Stéphane Mulet (musique)

Dans la presse :

Divertisserie

LE PROJET

  • en 3 phrases :

Divertisserie c’est des plumes dans le cul sur le réel.
C’est le principe du zapping télévisuel appliqué au théâtre et mené par 5 comédien.ne.s et 1 musicien, avec la rue comme sujet. Des séquences de vie volées dans la rue, en défilé constant, en mouvement continu, des chutes et se relever, des chutes et se relever, des chutes et se relever, des chutes… Une danse macabre réaliste où transparaît sans cesse la question du divertissement, de la place du spectacle dans la société, l
a place de l’artiste qui clignote : décorum humain pour les fêtes de noël, les 14 juillet et les journées vides entre les soldes.

Non l’ambiance est bonne, je vous conseille d’habiter ici sérieux, y’a vraiment une putain de bonne ambiance.”


DISTRIBUTION

  • Ecriture & mise en scène : Sébastien Foutoyet
  • Jeu : Julien Colombet, Nicolas Dewynter, Laurent Renaudot (dit Diouc), Pauline Valentin et Séverine Douard
  • Musique : Stéphane Mulet

CALENDRIER

/ Phase d’écriture 2018 /

  • Du 15 – 19 octobre 2018 : Garges-lès-Gonesse (95) avec le soutien du Moulin Fondu
  • Du 29 octobre au 2 novembre 2018 : Ecouen (95) avec le soutien du Moulin Fondu
  • Du 12 au 16 novembre 2018 : Gonesse (95) avec le soutien du Moulin Fondu

/ Phase de création 2019 – 2020 /

  • Du 25 mars au 4 avril 2019 : La Vache qui Rue, Moirans en Montagne (39)
    >> sortie de résidence le 3 avril 
  • Du 2 au 6 mars 2020 : 1 semaine de résidence au Théâtre Mansart – Dijon (21)                  >> sortie de résidence le 6 mars
  • Janvier – Avril 2020 : 2 semaines de résidence (en cours de négociation)

/ Création & Diffusion : à partir d’avril 2020 /


FOCUS SUR LES RÉSIDENCES DANS LA RUE

“Divertisserie” débute dans les rues de Garges-Lès-Gonesse, Ecouen et Gonnesse (95), par 3 semaines de résidences in situ à la recherche de fragments de vies et d’histoires, à la recherche du sens du vent, à l’écoute des gens et de leur vision de l’espace public. Muni de sa table d’écolier (il est là pour apprendre) surmontée de roulette, il écoute, il regarde, il échange et il note aussi. Cette expérience sera la base du texte de “Divertisserie” qui sera rédigé dans la foulée puis peaufinée, plus tard, par les points de vues du reste de la troupe.

Avec le soutien de la Cie Oposito – le Moulin Fondu (centre national pour les arts de la rue dans l’espace public) et de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France.

Retrouvez toutes les photos des résidences dans le Val d’Oise dans la rubrique : GALERIE

Retrouvez tous les articles de presse sur Divertisserie dans la rubrique : DANS LA PRESSE


LE DOSSIER COMPLET :

Télécharger (PDF, 1.55MB)

Fantaisie Ferroviaire

Le projet initial

FANTAISIE FERROVIAIRE est un spectacle pour trains, écrit sur la base de témoignages récoltés directement dans les wagons. C’est aussi une commande de L’abattoir – CNAREP de Chalon sur Saône pour le IN du Festival Chalon dans la Rue 2018.  Vous avez pu découvrir cet happening improbable mêlant musique, poésie et vraie vie,  en prenant le train de Chalon-sur-Saône (71) à Dijon (21) au fil des 10 représentations qui eurent lieu du 16 au 20 juillet 2018…

La reprise

C’était chouette en juillet alors les cheminots se sont fait passés le mot et c’est ainsi qu’une version ré-adaptée sera présentée le 8 décembre 2018 dans les trains reliant Belfort (90) et Delémont (Suisse) dans le cadre de l’inauguration de la ligne Belfort – Delle.

Le spectacle

Un plongeur sous-marin, une experte en tout-va-bien, un chef de troupe désabusé, une voix de la SNCF, un poète, une ballerine, deux jeunes mariés, une diva soul… autant de personnages se succèdent dans le wagon central du TER.

Assistés de Sylvain dans le rôle crucial du paysage sonore, ces étonnants voyageurs proposent aux passagers de s’évader un instant vers diverses destinations & situations plus ou moins absurdes. 

Chaque arrêt du train en gare (ponctué par de multiples jingles SNCF revisités) donne l’occasion aux personnages de changer de peau et d’introduire une nouvelle histoire. Histoire d’amour, histoire de haine, histoire à la con, tout dépendra de l’arrêt auquel vous aurez embarqué.

>>> Retrouvez la revue de presse ici et + de photos ! <<<

En bonus

Le projet “Fantaisie Ferroviaire” a été mis en valeur sur la façade de la Gare de Chalon sur Saône du 25 juin à la fin de l’été 2018 grâce à l’affichage en vitrophanie d’une sélection de visuels du photographe Jérôme Gaillard et d’extraits du spectacle.

Distribution
  • Recueil de témoignages : Sébastien Foutoyet et Stéphane Mulet
  • Ecriture et mise en scène : Sébastien Foutoyet
  • Jeu : Sébastien Foutoyet et Marie-Ange Gontara
  • Musique : Stéphane Mulet
  • Production : Marie Dargaud
  • Photos : Jérôme Gaillard
Calendrier
  • du 1er au 6 juin 2018 : Recueil de témoignages dans les trains
  • du 21 au 25 juin 2018 : Résidence à L’abattoir – CNAREP
  • du 16 au 20 juillet 2018 : 10 représentations/trajets entre Chalon sur Saône et Dijon dans le cadre du IN du FESTIVAL CHALON DANS LA RUE
  • le 8 décembre 2018 : 4 représentations sur les trajets Belfort – Delle – Delémont
Soutiens

Soutiens au projet artistique L’abattoir / Centre national des Arts de la Rue et de l’Espace Public – Pôle Arts de la Rue de Chalon-sur-Saône, avec le soutien de la SNCF ; Gare & Connexions.

Bonus remerciement pour le Théâtre Mansart de Dijon qui a accueilli en express certaines de nos répétitions.