Tous les articles par SFadmin

Noël en juillet à Semur en Auxois

 

LA LETTRE DU PERE NOEL

Le Père Noël a écrit au Théâtre du Rempart de Semur-en-Auxois ! Nous vous dévoilons en
exclusivité sa lettre, ici là en bas :

Bon, vous allez être d’accord non ? C’était triste le Noël 2020 non ? En tout cas moi, perso, j’ai trouvé ça triste. Chacun chez soi, en nombre limité, avec la trouille au creux de l’estomac... Triste !

J’ai réfléchi et voilà ce que je vous propose : fêter Noël le 24 Juillet ! Je suis convaincu que nous aurons une ambiance plus sympa et, gros avantage : on ne se gèlera pas pour festoyer ! 

Alors d’accord ?
Je vous laisse le soin d’inventer ce Noël d’été. Que ce soit le Magic Christmas en nu-pied et tee-shirt, que ce soit une bien belle fête !

La bise à toutes et tous.
Vivre et être heureux, c’est tout ce que je vous souhaite !

Père Noël

LE PROJET

Obéissant au père noël la Cie SF et le Théâtre de Semur en Auxois se mettent à pieds d’œuvre pour préparer les festivités. Pour cela, ils ont fait appel aux établissements sociaux du coin afin de réunir des volontaires à la fête et leur proposer d’inventer ensemble le long de 13 journées d’échanges et répétitions avec Sébastien Foutoyet, réparties entre avril à juillet… 

LES PARTENAIRES & SOUTIENS

Ce projet a été initié dans le cadre du CLEA de la Ville de Semur-en-Auxois avec le soutien de la DRAC BFC et du Conseil Départemental de la Côte d’Or, avec la participation du Foyer des Jeunes Travailleurs – Coalia, du Centre Social Simone Veil, de la Maison pour Tous, de L’Agence Solidarité famille et de L’IME L’Eventail de Semur.

Le Bar à Histoires

UNE TOUCHE DE POESIE DANS LE QUOTIDIEN

Installé à l’orée d’un parc, à l’angle d’une rue, sous un kiosque ou dans une file d’attente, on pourrait croire de loin à un stand de marchand de glaces ambulant…  Mais non voyons, car il ne vend que du vent : c’est le Bar à histoires !

Pour 1, pour 2, pour 3 personnes, un casque audio sur les oreilles, une boisson fraîche entre les mains… il ne reste plus qu’à écouter. Le comédien au micro. Le musicien à la guitare. Le tout dans les oreilles.

2 à 5 minutes de déconnexion. Le temps d’une histoire, d’un conte ou d’un poème.
Le temps de souffler, rire, voyager, s’étonner ou s’émouvoir. Juste le temps d’autre chose.

Distribution

• Lecture : Sébastien Foutoyet
Musique : Stéphane Mulet

Les infos

• 3 casques audio en simultanée 
• Public : tous âges
• Durée : Entresort de 3 à 5 min 
• Lieu de jeu : tout-terrain, intérieur ou extérieur, idéal aux abords des files d’attente

Les nectars du bar 

Si les conditions le permettent, nous apprécions que chaque lecture soit accompagnée d’un verre offert au spectateur/auditeur pour l’installer dans de bonnes conditions d’écoute. En fonction de l’heure, du public et de la saison, il pourra s’agir d’un sirop à l’eau pour les enfants et d’un thé, café ou verre de vin pour les gentils parents.

Pour se faire une idée

Vous pouvez écouter quelques-unes de nos histoires courtes jeune public en suivant ce lien : cliqueicicliqueicicliqueicicliquelàcliqueicicliquecliquemaiscliquedonc

Les origines du projet

Le Bar à Histoires est une variante du projet de voyage poétique  > MASSAGE SONORE à découvrir ici <.

Le dossier complet à télécharger :

Télécharger (PDF, 1.73Mo)

avec l’Espace Socioculturel Acodège

 

LES ORIGINES DU PROJET

Tout commence en mars 2020, lorsque le confinement imposé à la population française donne des idées à l’équipe SF/TUD pour garder le lien entre êtres humains. C’est ainsi qu’un groupe de bénévoles se relaient pour tenir chaque soir des Permanences Téléphoniques Poétiques (revoir ici)

Le succès fut immédiat notamment auprès des adhérents de l’Espace Socioculturel de l’Acodège que la Cie SF connait bien pour avoir créé avec eux quelques projets théâtraux fantastiques (revoir BABEL et REBUILT).

Dès la fin du confinement, L’Acodège (dont les participants étaient encore assignés à résidence), nous réclamaient la poursuite des permanences. Nous avons donc continué avec une équipe de 2 lecteurs volontaires (Mickaël Dauphin et Nelly Chenillet) menés désormais par Diana Bratu sur une temporalité plus espacée (tous les mercredis soirs) pour les structures médico-sociales qui le désirent.

Ce rendez-vous hebdomadaire devrait se poursuivre encore jusqu’à fin mars 2021 !

Il se peut tout, avec le TUD

LE PROJET INITIAL

Pour la 9ème année consécutive, le Théâtre Universitaire de Dijon fait appel à Sébastien

 Foutoyet pour proposer un projet théâtral à ses adhérents étudiants. Une longévité partenariale précieuse à laquelle nous sommes très attachée tant les projets menés chaque année sont uniques et enrichissants.

Après les Brigades d’Interventions Poétiques dans l’espace public de l’année passée, la Cie SF propose au TUD un retour sur scène avec l’écriture d’une pièce au plateau, une écriture collective issue de l’expérience et des personnalités de ses comédiens amateurs.

Nommé IL SE PEUT TOUT, le projet devait se dérouler d’octobre 2020 à avril 2021 au fil d’une séance hebdomadaire avec Sébastien Foutoyet complétées de weekends de stage avec Stéphane Mulet, pour aborder l’aspect musical du spectacle en devenir.

MAIS…

comme il est de coutume depuis mars 2020, le contexte sanitaire vient gâcher la fête ! Après une seule séance de rencontres, le Théâtre Mansart qui accueille les séances a dû fermer ses portes dès octobre et les étudiants ont été invités à se confiner… OOOooh chers étudiants comme vous nous manquezzzzz !

Et alors  héééé et si… bon… et si on disait… si on disait qu’on faisait autrement? des rencontres furtives, des actions éclaires, hors des théâtres et des sentiers battus? Pour apporter la poésie dans la rue? Tiens… c’est marrant ça… comme une impression de déjà vu…

 

 

au Collège d’Ancy le Franc

LE PROJET

Janvier 2021. Le couvre feu et les fermetures de théâtres freinent l’organisation de toute manifestation… Toutes? Non, les activités d’éducation artistique et culturelle en établissement scolaire restent miraculeusement autorisées et la Cie SF, grâce au financement du CLEA de la ville de Semur-en-Auxois, se faufile dans la brèche…

Il en résulte une semaine de résidence d’artiste du 18 au 22 janvier auprès des élèves de 3ème A du collège Chènevière-des-arbres à Ancy le Franc (89).

Une semaine “AUTREMENT” portée par Sébastien Foutoyet durant laquelle les élèves (libérés de leurs cours habituels) vont pouvoir échanger librement avec l’artiste et s’interroger sur le monde qui les entoure. Grâce à des jeux et exercices, pensés pour valoriser la participation et l’expression des adolescents, la parole se libère et permet à l’auteur et metteur en scène de prendre des notes. Au fil de la semaine ces notes deviennent un texte que les élèves travaillent et incarnent finalement le dernier jour devant leurs camarades. Leur prestation a suscité les éloges :

“Ils ont été époustouflants, incroyables, émouvants, drôles,… on en a pris plein les yeux et les oreilles” .

LA PRESSE EN PARLE

https://www.lyonne.fr/ancy-le-franc-89160/actualites/des-eleves-du-college-de-la-cheneviere-des-arbres-passent-la-semaine-avec-un-comedien-et-auteur_13905216/?fbclid=IwAR0g1RSUhRxMq3X8PNPNkNlTCfRJZsJWOF14oHGqt7eAl30LzB6F3UGjvtM#refresh

LE TEXTE ECRIT A PARTIR DES ECHANGES

Télécharger (PDF, 612KB)

SOUTIENS

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien de l’équipe enseignante du collège, à l’initiative du théâtre du Rempart de Semur en Auxois grâce aux financement du Contrat Local d’éducation Artistique de la Ville de Semur, du département de la Côte d’Or, de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Bourgogne Franche-Comté et de la Délégation régionale académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle (DRAEAAC) Bourgogne Franche-Comté. 

Les Visites Fantômes

Résumé

2068, dans un monde post apocalyptique peuplé de drones, de droïdes, et de quelques humains masqués, un personnage sympathique mais paranoïaque a trouvé refuge dans une salle de spectacle désaffectée. Lassé de la solitude, il vous entraîne dans une visite des lieux peu commune, à la recherche de son mystérieux et spectral colocataire…                  Pour en savoir + : le dossier complet à télécharger

Une course poursuite musico-théâtrale interactive pour théâtre, salle de concert, musée et autre lieu de culture en manque de public

Une création taillées pour 2021 

Parce que ça sera l’occasion pour le public de (re)découvrir des lieux culturels trop longtemps désertés par la crise sanitaire et de les découvrir sous un angle nouveau !

Parce que les visites intègrent les contraintes de petites jauges (6 à 10 personnes par visites) et que l’hypocondrie-paranoïaque du personnage principal le pousse au port du masque et à une désinfection minutieuse de ses convives.

 

En vidéo

Distribution

  • Jeu : Nicolas Dewynter & Patrick Rudant
  • Conception & écriture : Nicolas Dewynter
  • Musique : Patrick Rudant
  • D’après une idée de : Sébastien Foutoyet & Stéphanie Mulet
  • Photos & vidéos : Manon Rudant

Soutien

Avec le soutien du GRRRANIT – scène nationale de Belfort (90)

Le dossier complet 

Télécharger (PDF, 1.39Mo)

Des contes sous casques

LE CONCEPT

Le projet « Des contes sous casques » est une déclinaison logique de la rencontre entre deux artistes : Stéphane Mulet et Sébastien Foutoyet, qui se sont mis en tête de raconter des textes en musique, tout simplement.  Après avoir créé et expérimenté avec succès LES MASSAGES SONORES et LE BAR A HISTOIRES, nos 2 artistes se sont lancés en 2020 dans un projet décliné en 3 épisodes. Il s’agit de 3 contes minutieusement sélectionnés  pour 3 tranches d’âges différentes et qui prennent la forme de lectures musicales en live délivrées aux publics par l’entremise de casques audio.           

EPISODE 1 à partir de 8 ans

Adapté de la nouvelle « Mon papillon dans l’estomac » de Tristan Koëgel.

On y découvre le récit vibrant et fantastique de Manel, un jeune garçon qui n’aime personne. Probablement né de l’union d’une sirène et d’un marin, il vit seul avec sa grand mère à la pointe orientale de l’Espagne. Cruel envers les autres qui le lui rendent bien, Manel est constamment gêné par quelque chose qui le gène à l’intérieur, son papillon, c’est ainsi qu’il l’appelle…

LES INGREDIENTS DE LA LECTURE

Un musicien, un lecteur, une guitare, des effets, un micro, une carte son, un looper, un orgue à doigts, une boite à musique, 32 casques, un pupitre, deux chaises, le livre de Tristan Koegel.

D’AUTRES INFOS UTILES

• Durée : 40/45 min de lecture 
• Public : à partir de 8/9 ans
• Plusieurs représentations possibles par jour dans la limite de 3 représentations
• Pour les écoles ou tout autre lieu d’accueil 

LE DOSSIER COMPLET

Télécharger (PDF, 1.55Mo)

 

EPISODE 2 (pour les petits)

en préparation

EPISODE 3 (pour les grands)

en préparation

Le catalogue cocompatible

ET APRÈS ?

Depuis le mois de mars 2020 et jusqu’à la date d’écriture de ce paragraphe, le milieu du spectacle vivant reste loin, bien loin de pouvoir s’ébattre normalement. Dans ce contexte, la Cie SF est à pied d’œuvre pour inventer la suite de son aventure avec la chance, la très grande chance de posséder une expérience des formats à petites jauges à installer partout. 

Ce qui est paradoxale c’est que c’est dans une recherche de proximité avec le public que nous avons développé ces formats. Aujourd’hui la simplicité presque élémentaire de ces dispositifs les rend facilement adaptables aux normes de distanciation physique. Ils ne perdent en rien l’essence de leur démarche.

C’est donc une proximité distancée et généreuse que nous souhaitons proposer dans cette sorte de liste de nos envies : un catalogue de propositions covidocompatibles que vous pouvez télécharger ci-dessous. Retrouvez ces formats dans la vraie vie en consultant l’agenda de la Cie.

Alors, eh bien… rendez-vous dans la vraie vie !

Télécharger (PDF, 1.38Mo)

 

La messagerie du confiné

 

Armistice du 11 mai 2020

Les artistes ayant été démobilisés, relâchés dans la nature pour bonne conduite, la messagerie du confiné ne sera plus approvisionnée jusqu'à la prochaine guerre. Par contre rien ne vous empêche de réécouter leurs messages jusqu'à plus soif. Cordialement bisou. La Cie SF
LE MESSAGE INITIAL :

PomPomPomPom  

Ici la Compagnie SF.  
Les confinés parlent aux confinés.  
Je répète. 
Les confinés parlent aux confinés.  

Veuillez écouter attentivement les messages suivants,
réalisés par les soldats Foutoyet & Mulet, 
avec amour, 
et dans les plus strictes mesures d'hygiènes.  

Merci. 
Bonsoir.

Les permanences poétiques

A BIENTÔT

Après presque deux mois de rendez-vous quotidien, l’équipe de lecteurs a tenu sa dernière permanence téléphonique poétique le vendredi 8 mai 2020.

Avec la poésie comme lien et la générosité comme seule règle du jeu, ce sont pas moins de 40 soirées confinées qui ont été réchauffées par la chaleur d’un simple coup de fil et la douceur de la voix humaine. 

Un immense merci à vous tous, petits et grands, auditeurs d’un soir ou habitués fidèles. Merci d’avoir composé nos numéros tous ces soirs de confinement. Nous n’avons pas réussi à vous compter (on n’a pas vraiment essayé), mais le son de vos sourires ne sera pas oublié.  

Enfin et surtout, on voulait dire un très grand merci au Théâtre Universitaire de Dijon ❤️qui a organisé chaque jour ces séances. C’est un partenaire précieux et de longue date que nous avons la chance d’avoir à nos côtés…

GARDER UNE TRACE ET ALLER DE L’AVANT

Les permanences poétiques du soir sont aujourd’hui fermées, mais l’histoire ne s’arrête pas là. Pour le bien de vos oreilles on vous invite à écouter, réécouter, rééécouter la Messagerie du Confiné (clique)bien sûre, réalisée par nos artistes, mais aussi le soundcloud du Théâtre Universitaire de Dijon (clique aussi) où ont été enregistrés les textes de tous les participants au projet des permanences ainsi que ceux d’autres adhérents volontaires du TUD.

Mieux encore, d’autres initiatives artistiques réinventées verront bientôt le jour DANS LA VRAIE VIE… en tout cas on l’espère. Vous pouvez suivre la reprise de nos activités post-covid ici ou sur notre agenda.


RETOUR SUR LES PERMANENCES : D’ABORD QU’EST-CE-QUE C’EST ?
Du 17 mars au 8 mai 2020, la Compagnie SF en partenariat avec le Théâtre Universitaire de Dijon a proposé une permanence téléphonique & poétique visant à apporter de la poésie dans le quotidien des gens, même en période de confinement. Cette initiative, lancée initialement avec l’équipe de BUIPEP (> voir ici <), a tout de suite rencontré un très grand succès et l’équipe de lecteurs s’est rapidement agrandie d’autres volontaires adhérents du TUD.
COMMENT CA MARCHE ?
Du lundi au vendredi, entre 19h et 20h, des comédiens amateurs (ou professionnels bénévoles) proposaient 3 à 5 minutes de lectures (poèmes, contes et histoires courtes) en direct au téléphone. Pour les joindre, rien de plus tout simple, il suffisait d’appeler l’un des numéro de la liste mise à jour quotidiennement .
DANS LA PRESSE
Interview Fréquence Plus :
Interview Radio Radicale :